Un chef-d’oeuvre où la mémoire ressuscitée reconstruit l’histoire

Les bus de la honte,
« Un chef-d’oeuvre où la mémoire ressuscitée reconstruit l’Histoire, la vraie. »

un article de Jean Moreau dans Humanisme n°313

humanisme-001

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s