Extraits du livre

 

hdp_hautdepage_101

Rafle dite du billet vert 14 mai 1941

A la veille des premières grandes rafles de 1941 à Paris, Lucien Nachin met au pas le personnel de la STCRP

Une note du 19 mars 1941 signée par Lucien Nachin, Directeur du personnel de la STCRP, portant la mention confidentielle est adressée au Directeur de l’Exploitation et au Directeur des services techniques. Ces derniers doivent lui remettre des fiches concernant les agents qui seront expulsés selon des critères précis :

« Faiblesse physique, intellectuelle ou morale rendant inapte à collaborer à l’ordre nouveau ; Insuffisance paraissant devoir compromettre le succès de l’œuvre entreprise ; Incapacité ou inertie rendant les services nettement insuffisants ; Manifestation d’activité extra professionnelle incompatible avec l’exercice normal de la fonction. (…) En raison de l’urgence, ces rapports et les propositions des Directions devront être renvoyées à la Direction Administrative du Personnel, pour le 21  MARS à 12 HEURES. »
Archives RATP, note du  19 mars 1941, PRS : p :19/684 dossier :14GB


« On déporta les parents directement de Pithiviers et on envoya les enfants par groupe de 1 000 mêlés à 200 grandes personnes étrangères à Drancy.
Ces enfants étaient âgés de deux à douze ans. On les déchargea des autobus au milieu de la cour comme de petites bestioles »
WELLERS Georges, De Drancy à Auschwitz, Editions du Centre, 1946

 


Lire les premières pages du livre sur
cliquer iciBus 10